Témoignage

Le début d’une histoire…​

Il était une fois un homme qui avait énormément de grands rêves. Beaucoup ne croyaient pas en ses grands projets mais il gardait espoir malgré tout. Années après années et peut importe les obstacles, il continuait de se battre. Heureusement d’ailleurs puisque s’il avait baissé les bras et écouté ceux qui lui disaient d’arrêter, notre monde serait bien différent à l’heure actuelle. Ce grand rêveur s’appelait Walter Elias Disney.

Il y a de forte chances que vous aimiez Disney si vous vous trouvez sur ce blog en ce moment même. Que ce soit pour les films d’animations, les parcs d’attractions, les live-actions, les séries télévisées, les licences comme Marvel ou Star Wars ou bien plus encore. A notre époque, il n’existe plus personne qui ne connaisse pas l’entreprise Disney et, comme beaucoup, j’en suis une grande fan.

Moi enfant avec Suzy et Perla

 

 

Je m’appelle France et j’ai 24 ans. Depuis aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été baignée dans l’univers de Disney. Enfant, je regardais les films d’animations que je possédais en cassette en boucle et, assez régulièrement, je me rendais à Disneyland Paris avec ma famille. Il s’agissait d’un endroit où j’aimais me rendre, tellement que je regardais sans cesse « Chantons Ensemble » quand je n’y étais pas. Et, même si beaucoup disent que Disney « ce n’est que pour les enfants », je dois dire que même en grandissant, mon amour pour Disney n’a fait que de grandir et grandir lui aussi.

Sauf qu’à présent et depuis 2013, j’ai changé. Cette année-là, j’ai été diagnostiquée d’une polyneuropathie axonale sensitive. Un nom un peu complexe pour expliquer que mes nerfs sensitifs (donc ceux qui permettent d’envoyer les informations en rapport avec les sensations) ont été détériorés. Dans mon cas, les jambes et les bras. Si pendant quelques années je suis restée dans le déni, j’accepte à présent que je suis simplement une personne handicapée.

Dans mon cas, il s’agit d’une incapacité physique puisque l’atteinte de mes nerfs, surtout dans les jambes, m’empêche de pouvoir marcher longtemps et normalement. N’ayant que peu de sensation dans les pieds et les jambes, j’ai une grande faiblesse et mon corps ne peut pas supporter de marcher ou de se tenir debout pour trop longtemps. C’est pourquoi j’utilise mon fauteuil roulant électrique lors de mes visites sur le parc mais que je reste tout à fait capable de me relever et de marcher s’il le faut.

 

Assez rapidement, je me suis retrouvée confrontée au monde et au manque d’accessibilité. Cependant, je ne voulais pas laisser de côté mes passions et je me suis alors rendue acompte que prévoir un voyage à Disneyland Paris quand on est handicapé n’est pas toujours une mince affaire et que les sources avec des informations concrètes sont assez rares.

Après six ans et de très nombreuses visites, étant détentrice d’un passeport annuel depuis 2015, j’ai réalisé que je souhaitais pouvoir aider d’autres personnes ayant également un handicap, qu’il soit semblable au mien ou pas, à profiter au maximum de leur séjour sur le parc.

Moi avec Tic et Tac

Par conséquent, le but de ce blog est d’informer avant tout, que ce soit au sujet des différents moyens mis en place par Disneyland Paris pour l’accessibilité mais également d’apporter des conseils et des avis. L’idée serait de ne pas uniquement se pencher sur le parc européen mais également sur d’autres parcs et resorts Disney, comme Walt Disney World par exemple que j’ai eu la chance de visiter mais aussi d’autres parcs d’attractions car les systèmes d’accessibilité ne sont pas toujours les mêmes. Ici, il ne sera pas question de cracher sur le manque d’accessibilité et le but premier restera d’informer mais il est, je pense, essentiel de pointer du doigt ce qui n’est pas juste ou pas pratique.

J’aurais également besoin d’aide de votre part à vous, les lecteurs. Il existe un très grand nombre de handicaps différents et le blog sera par conséquent ouvert aux éventuelles collaborations afin de pouvoir informer le plus de personnes possible. Un article dédié arrivera plus tard.

Ainsi est né DisneyAccessBlog, un blog francophone sur l’accessibilité dans les parcs d’attractions et, plus particulièrement, les parcs Disney. C’est un projet qui me tiens vraiment à coeur et j’espère qu’il pourra aider le plus de personne possible.

Merci d’avance et bonne visite sur DAB!

Un grand merci à Mary de DisneyNotabi pour la relecture de cette introduction.

6 commentaires

  • Lol_dlp74

    Bonjour
    Et merci pour cette super idée !
    J’ai un fils de 7 ans qui est ‘multi dys’, plus prononcé sur la dyspraxie.
    J’ai découvert les ‘facilités’ qui pouvaient lui être accordé assez récemment, et j’imagine que je ne les connais pas toutes, mais si besoin et si tu as des questions n’hésites pas !
    Par ailleurs j’avoue que certaines choses me choquent mais nous pourrons en reparler lors de tes blogs 😀
    Des bises et au plaisir de peut être te croiser sur les parcs !

  • Duysens. Jenny

    Bravo France, tu es une personne très sensible, mais tellement tenace qu’on ne peut pas ne pas applaudir.
    Je trouve que faire ce blog est une chose très bien pensée. Cela peux vraiment servir à beaucoup de personnes.
    J’espère pouvoir t’aider en en parlant tout autour de moi, plus il y aura de personnes averties, plus on pourra faire avancer les choses.
    Je te souhaite le meilleur. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *