Témoignage

Top 3 des attractions dans lesquels je galère à embarquer à Disneyland Paris

En tant que personne handie, il y a des attractions dans lequel il est plus difficile d’embarquer. Les plus simples sont celles ayant un quai d’embarquement spécial comme pour l’aventure totalement toquée de Remy ou bien celles pouvant s’arrêter complètement comme Phantom Manor. Mais parfois même quand le wagon est arrêté, ce n’est pas toujours simple de pouvoir s’installer et sortir. Dans ce petit article tout léger, je vais vous parler de mon top 3 des attractions dans lequel je galère toujours à embarquer et sortir. 

3. Pirates des Caraïbes et It's a small world

Mis dans le même panier, Pirates et Small (comme je les surnomme) font partie des attractions dans lequel j’ai du mal à m’installer et sortir. Ces deux rides ont le même type de bateau et pour pouvoir s’asseoir il faut descendre dans celui-ci. Techniquement je ne pense pas qu’il faille marcher sur le banc pour s’asseoir mais personnellement c’est beaucoup trop haut pour que je puisse tout descendre d’un coup. 

Ma technique pour faciliter la chose c’est d’abord de demander à mes amis de prendre mon sac pour ne pas avoir à me concentrer là dessus. Ensuite j’ai besoin d’une personne qui descende avant moi afin de pouvoir me tendre la main pour que je puisse m’y tenir. Pour la sortie j’utilise les barrières entre les rangées pour m’agriper avec mes mains et m’aider à me hisser. 

Mais non seulement c’est un petit peu la galère mais en prime il faut gérer les autres visiteurs. Ceux qui sortent et ne se rendent pas compte/ne laissent pas passer. Heureusement depuis déjà un moment, les cast members de l’attraction ferment le passage afin que l’on puisse y aller doucement sans stress. 

2. Big Thunder Mountain

Mais accrochez-vous à votre chapeau et à vos lunettes car cette randonnée promet d’être la plus dingue de l’ouest ! Oh ça oui,  cette balade dans la mine est dingue mais c’est mon numéro 2 de ce top. Si il peut paraître simple de s’installer dans un des wagons du train, en réalité c’est plus compliqué et stressant qu’on ne peut le croire. 

La file pour les personnes handicapées se trouve sur le côté gauche de la gare et on peut y accéder par la sortie. Alors pourquoi est-ce que c’est compliqué ? Parce que entre le moment ou l’on nous ouvre la porte de la barrière pour aller s’installer et le moment ou le train s’en va, il y a très peu de temps. 

Pendant longtemps on disait, mais je ne peux pas vraiment vous assurer que c’était vrai, que si le train ne partait pas en 1 minute, l’attraction allait s’arrêter. C’était avant la réhabilitation de 2015-2016

Alors il faut faire plusieurs choses et j’ai toujours peur de prendre trop de temps. Il faut approcher le fauteuil, prendre les sacs, mettre le fauteuil hors du chemin, s’installer, poser nos affaires et fermer la barrière. 

Mes conseils sont presque identique à ceux pour Pirates et Small. Prenez le temps de préparer ce qui est possible avant d’entrer dans la file ou avant d’être les prochains à embarquer. J’ai toujours un peu de culpabilité à demander de l’aide mais pour embarquer je demande à mes amis s’ils peuvent prendre mes affaires et je m’occupe de bien marcher et de m’installer. Une fois assise je reprends mes affaires. 

1. Crush Coaster

Ca peut paraitre logique dans un sens, mais pour pouvoir aller faire un tour dans le courant est australien il faut être bien attaché  ! Crush Coaster est une attraction dark-ride et une montagne russe dont le wagon a la forme d’une carapace de torture. Il y a deux places à l’avant et deux à l’arrière. 

Le premier soucis avec Crush c’est la file pour les personnes handicapées. Pour y accéder il faut passer par un petit passage secret sous les rails. Il faut descendre quelques marches, marcher le long d’un couloir et remonter quelques marches. Même si c’est un peu difficile, aucun stress à avoir car il n’y a souvent personne d’autre dans le couloir donc on peut prendre notre temps.

Le deuxième soucis est le quai d’embarquement. Il est assez court et les carapaces sont constamment en mouvement. Ainsi il n’y a pas beaucoup de temps entre le moment ou l’on grimpe dans la carapace et le moment ou celle-ci sort du quai. 

Mais le troisième petit soucis est la forme de la carapace. Le wagon a une forme spéciale. On ne se tient pas avec une barre pour deux comme dans Big Thunder Mountain. Ici, on a chacun notre barre de sécurité. Le siège est assez bas et la barre vient se mettre contre notre ventre. 

Ce qui est génial c’est qu’on est vraiment bien tenu dans Crush ! Malheurement, la barre se place entre nos jambes et ce n’est pas simple pour y mettre nos sacs. Ma technique, uniquement quand on peut fermer notre sac, est de l’enrouler autour de la poignée de la barre. Serrez bien la lanière de votre sac et mettez le de sorte à ce qu’il ne bougera pas. 

Alors entre le wagon qui avance, la difficulté de grimper dans la tortue et de s’asseoir, abaisser la barre et installer son sac et bien je suis toujours assez nerveuse de faire cette attraction même si je l’adore. Encore une fois je demande de l’aide à mes amis pour me concentrer sur le fait de monter ainsi que descendre de la carapace et tout se passe toujours bien

J’aurais pu aussi vous parler du Pays des Contes de Fée, d’Orbitron où même d‘Autopia mais ce sont des attractions que je ne fais pas très souvent. Et vous, dites moi quelles sont les attractions dans lesquelles vous galéjez à monter et descendre ? Vous avez aussi vos petites techniques ? 

Si jamais vous avez d’autres questions ou des remarques à faire, n’hésitez pas à laisser un commentaire ici.

et en fonction, j’éditerais peut-être l’article afin de le rendre le plus complet possible.

Tu peux suivre le blog sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *