Actualité

Le programme d’accessibilité de Disneyland Paris change à partir du 3 décembre !

En cette journée internationale des personnes en situation de handicap, Disneyland Paris annonce son nouveau programme d’accessibilité. Il débutera le 3 décembre, par conséquent il faudra voir comment tout se passera à ce moment-là. De plus, je n’ai obtenu ces informations que par des sites (voir crédit en bas de page) ayant obtenu eux mêmes ces informations de Disneyland Paris. Ainsi j’essaye de deviner ce que ça donnerait dans la pratique du point de vue d’une personne handicapée.

Au revoir l’accompagnateur gratuit ! 

Avec comme but d’être plus accessible, Disneyland Paris permet maintenant à une personne handicapée de venir sans être accompagnée obligatoirement, même si cela reste recommandé. Par conséquent le billet gratuit pour l’accompagnateur est tout simplement supprimé. La personne handicapée et son accompagnateur pourront bénéficier de -25% sur l’achat d’un billet ou d’un passeport annuel (je ne sais pas si cela fonctionne aussi pour le passeport annuel de l’accompagnateur cependant ainsi que lors de la réservation d’un séjour).

Changement des cartes d’accessibilité

Les cartes vertes et oranges sont totalement changées. Les deux cartes donneraient chacune accès à son titulaire et à 4 accompagnateurs pour les attractions. Qu’en est-il des spectacles, parades et rencontres avec les personnages ? Comme avant, la personne handicapée doit faire l’attraction pour pouvoir bénéficier de l’accès. 

Carte d’accès prioritaire (ancienne carte verte) 

Comme pour la carte verte, cette carte permet un accès immédiat(ou tout du moins rapide) aux attractions. Elle est réservée aux personnes ayant la carte mobilité inclusion (il s’agit de la carte officielle française de reconnaissance de handicap) ainsi que aux invalides de guerre

Pour les personnes non françaises, habitant dans l’Union Européenne ou le Royaume-Unis, Disneyland Paris a prévu une liste des papiers officiels de reconnaissance de handicap qui sont équivalant à la carte mobilité inclusive. Pour les personnes hors de l’EU et d’y Royaume-Uni, ça se fera au cas par cas. 

Espérons qu’ils partagent cette liste des documents équivalents, ce serait pratique pour pouvoir s’organiser en avance.

Carte d’accès facilité ‘ancienne carte orange) 

Cette carte s’utilise toujours sur base de rendez-vous en fonction du temps d’attente mais elle ne concerne plus que les personnes atteintes d’une affection de longue durée (ALD).  Il faudra un certificat médical écrit en français ou en anglais avec le numéro de l’ALD. Les certificats du médecin traitant ne seront pas valable. 

La liste des ALD peut se trouver ici

On peut donc comprendre ici que les problèmes temporaires ne donnent plus accès à une carte d’accessibilité. Disneyland Paris se dit tolérant à un report d’un séjour pour cause de soucis de santé. A voir dans les faits et or pandémie

Femmes enceintes

Celle-ci bénéficieront d’un bracelet spécial, appelé « bracelet Pan Pan » donnant un accès rapide. Mais par quelle file? Avec combien d’accompagnateurs ? Et qu’en est-il des spectacles, parades et rencontres avec les personnages? 

Photo de DisneyAccessBlog

L’obtention des cartes change également

Il sera possible de remplir son dossier avant d’arriver sur place même s’il est toujours nécessaire d’aller à City Hall pour obtenir la carte. On gagnerait ainsi du temps sur sa visite à City Hall. Les nouvelles cartes auront une photo de son titulaire ainsi qu’un QR code et un code couleur. Celui-ci se base sur les réponses à des questions, afin de déterminer l’autonomie de la personne handicapée sans devoir expliquer son handicap à un cast member. 

1- Utilisez-vous un fauteuil roulant ?

2- Avez-vous besoin d’être accompagné ?

3- Pouvez-vous monter et descendre d’une attraction seul ou non ? 

4- Une évacuation est-elle possible par vous-même ou non ? 

Ce sont ces questions qu’il sera possible de répondre en avance via le site pour déterminer le code couleur. Ces codes couleurs déterminent 5 niveaux d’accessibilité. Ces niveaux d’accessibilité se veulent plus simple et permettant la confidentialité du handicap. 

Les 5 niveaux d’autonomie 

  • Vert : Autonome. Pas de problème de mobilité. Il s’agit par exemple, des personnes ayant des déficiences mentales. 
  • Violet : Autonome avec une mobilité réduite. J’imagine que cela prendrait en compte les personnes avec station debout pénible par exemple. 
  • Orange : Difficultés en cas d’évacuation et nécessitant l’aide d’un Cast Member. 
  • Bleu : Non autonome.  La personne éprouve des difficultés de mobilité. J’imagine que cela concerne des personnes en fauteuil roulant pouvant se transférer mais ne pouvant pas marcher beaucoup voir pas du tout. 
  • Gris : Aucune autonomie. Il s’agit des personnes en fauteuil roulant non transférable. 

Les deux dernières nouveautés pour les personnes malvoyantes et les personnes non-neurotypiques. 

Un guide détaillé sur tous les niveaux sensoriels de chaque attraction sera disponible pour les personnes touchées par le spectre de l’autisme. Il y sera décrit les niveaux de lumière, obscurité et de bruit Le guise sera disponible sur le site, l’application et à City Hall. 

Y aura-t-il également un guide pour les spectacles ?

Pour les personnes malvoyantes, grâce à l’application Audio Spot, disponible gratuitement, il sera possible d’avoir une description des attractions (prévu pour cet hiver ou printemps 2022) et des restaurants pour les menus par exemple (prévu pour cet automne). 

Photo de DisneyAccessBlog

Et on en pense quoi ? 

Disneyland Paris joue la carte de ceux qui veulent rendent leurs parcs accessibles à pour faire plus plaisir à leurs visiteurs. J’y crois moyennement. Pourquoi ? 

Depuis des mois voir quelques années, on voit disparaître de plus en plus de choses dans les parcs Disney. Je peux citer les fastpass, la réduction des heures de magie en plus, l’arrêt du jeux Sorcerer à Walt Disney World, l’arrêt des magic band gratuit lors d’un séjour, l’arrêt du Disney’s Magical Express Service. Tout ne concerne pas Disneyland Paris certes mais je remarque qu’on retire beaucoup de choses, et je ne compte pas ce qui est en rapport avec la pandémie, mais le prix lui continue d’augmenter

Ainsi Disneyland Paris retire les billets gratuit pour les accompagnateurs sur base de « mais c’est pour vous, regardez vous avez plus d’autonomie ». Mouais, au final les personnes ayant réellement besoin d’un accompagnateur vont devoir payer plus pour ne pas pouvoir faire plus d’attractions car cette règle de devoir être accompagné n’était pas toujours respectée. Pourquoi supprimer cela? Pourquoi ne pas le rendre accessible qu’aux visiteurs ayant la carte d’accès prioritaire ? 

Au final, il n’y a que très peu d’amélioration pour l’accessibilité. Contrairement par exemple, à Efteling qui met en place de la VR (réalité virtuelle) pour permettre à des personnes handicapées de faire des attractions non accessibles. 

De plus beaucoup de choses restent encore un peu sans réponse mais j’espère qu’on en saura plus le 3 décembre. J’aurais également aimé savoir si des personnes handicapées avaient travailler sur ce nouveau programme ou si, seulement des personnes valides qui ne sont pas directement touchée, l’ont fait. 

En conclusion, il y a des améliorations positives mais je n’aime pas quand on fait des changements sous couvert d’accessibilité pour des raisons qui ne sont pas de rendre un lieu plus accessible et donc le retrait du billet accompagnateur pour sois disant plus d’autonomie passe assez mal à mes yeux. 

Crédit : merci DLP Report et ED92 pour leurs articles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.